Assurance Camping-car

Avoir un camping car, c’est un peu comme avoir une deuxième maison: il faut la protéger. Ainsi il est important que votre véhicule bénéficie de la meilleure protection en toutes circonstances. En fonction de vos besoins vous pourrez choisir la formule la plus adaptée. Mais avant de signer quoi que ce soit, nous vous conseillons vivement d’étudier les contrats d’assurance de près?

Assurance identique à celle d’une voiture légère

Le camping-car est généralement utilisé afin de se déplacer pendant les vacances, voire à titre permanent pour certaines personnes. L’assurance camping-car est souvent la même qu’une voiture de moins de 3,5 tonnes. Cependant, l’usage donné à ce type de véhicule a entraîné la création de clauses spécifiques. Chaque modèle de véhicule ayant ses particularités, l’assurance sera évaluée en fonction.

L’assurance camping-car est obligatoire

Selon la loi française, “tout véhicule terrestre à moteur susceptible de circuler” doit obligatoirement être assuré. Ainsi tout comme votre voiture ou votre moto votre camping-car doit être assuré et couvert part une assurance au tiers, c’est à dire une garantie responsabilité civile. Cette protection transfère la responsabilité à l’assureur qui se substitue au responsable du sinistre. Les dommages causés à un tiers dans le cadre de sa conduite seront ainsi couverts. Sans cette garantir, vous auriez à dédommager vous-même les victimes en cas de dégât.

camping car assurance

Les garanties de l’assurance camping-car

Les compagnies d’assurance proposent des couvertures camping-car spécifiques, adaptées à chaque profil. Voter véhicule devra être assurée à l’année, et ce même si vous ne l’utilisez qu’occasionnellement. La responsabilité civile sera obligatoirement incluse afin de couvrir les dommages causés à un tiers. En cas d’accident la victime sera indemnisée qu’elle soit le conducteur, le passager ou tout autre usager tiers. Avant de choisir une assurance pour votre camping-car, il est conseillé de comparer les offres auprès d’un courtier en assurances. Un devis gratuit sera généralement proposé sur simple demande.

L’importance de souscrire à des garanties supplémentaires

Les camping-cars sont des véhicules terrestres à moteur et doivent être assurés minimum au tiers. Il est cependant recommandé d’avoir souscrit des garanties supplémentaires chez votre assureur voire considérer une assurance tous risques. Vérifiez sur votre devis que ces couvertures ne sont pas plafonnées par des sommes forfaitaires.

Les compagnies d’assurances recommandent deux garanties supplémentaires:
– la garantie vol
– la garantie incendie et explosion
– l’assistance aux personnes et au véhicule en cas de panne ou d’accident. Cela vous permettra d’être remorqué ou même d’obtenir un véhicule de prêt suite à un sinistre.
– une protection juridique en cas de litige
– la couverture des biens contenus dans le véhicule. Ces biens doivent être déclarés à votre assureur

Quels sont les documents nécessaires ?

camping car

Aux yeux de la loi, un camping car est considéré comme un véhicule classique qui doit être assuré de la même manière qu’une voiture ou une moto. Vous aurez besoin de présenter plusieurs documents à votre compagnie d’assurances; copie de la carte grise du camping-car, votre permis de conduire, une pièce d’identité ainsi qu’un relevé d’information fourni par voter précédent assureur.

Comment la prime d’assurance camping-car est-elle calculée ?

Le montant de votre prime d’assurance dépendra d’une multitude de facteurs :

  • les garanties choisies lors de la souscription
  • la franchise appliquée en cas de sinistre
  • le coefficient bonus/malus de la prime à l’échéance du contrat
  • le la marque et le modèle du camping car
  • le lieu de stationnement du camping-car
  • la valeur du véhicule à neuf
  • les aménagements réalisés à l’intérieur du véhicule
  • votre profil d’assuré

Dans le cas où vous louez le véhicule

Si vous louez le véhicule pour les vacances, il est toujours nécessaire de souscrire à une garantie responsabilité civile avec une formule au tiers. La plupart des compagnies d’assurances proposent des formules temporaires, vous pourrez ainsi être couvert de quelques jours à quelques mois. Nous vous conseillons d’ajouter une option “objets transportés” afin que tous vos biens soient couverts en cas de sinistre, et une option “assistance et accident” qui vous couvrira en cas d’accident grave.

Que faire dans le cas d’un voyage à l’étranger ?

Chaque assureur définit des zones de circulation au sein desquelles votre camping-car sera assuré. De manière générale, ces zones prennent en compte tous les pays de l’Union européenne. Mais veillez à vérifier la liste des pays au dos de votre carte verte. Attention: même si les pays sont mentionnés au dos de la carte verte, les assureurs ne couvrent pas les voyages de plus de 90 jours. Après ce délai, il faudra souscrire à une assurance dans le pays concerné.

Et pour les caravanes ?

D’après l’article L. 211-1 du Code des Assurances, qu’elle soit immobilisée ou en circulation une caravane doit être assurée au tiers et bénéficier d’une garantie responsabilité civile. À l’instar des remorques, l’assurance d’une caravane est déterminée par son poids et son usage:

– Dans le cas où vous possédez une caravane “poids total à charge” de moins de 500kg, la même assurance et la même plaque d’immatriculation que le véhicule tracteur seront appliqués.
– Dans le cas où votre caravane a un poids total à charge compris entre 500 kg et 750 kg, le contrat d’assurance sera le même que le véhicule tracteur mais on lui attribuera une plaque d’immatriculation propre. Elle aura donc sa propre carte grise.
– Dans le cas où votre caravane a un poids total à charge de plus de 750 kg il sera nécessaire de souscrire à un contrat d’assurance séparé, et la caravane aura sa propre plaque d’immatriculation.
– Dans le cas où votre caravane est dételée, vous serez contraint d’ajouter une extension à votre contrat d’assurance. En effet certains assureurs n’assurent les caravanes qu’à condition qu’elles soient attelées.

Comment payer mon assurance moins cher ?

camping car

Dans le cas où vous roulez moins de 7000 ou 9000 km par an avec votre camping-car, nous vous déconseillons de souscrire à un kilométrage illimité ! Il suffit de prendre une photo de votre compteur kilométrique une fois par an à l’aide de votre application smartphone ou de faire relever le kilométrage par un garage pour ensuite l’envoyer par la poste. Vous avez dépassé votre quota annuel ? Voter contrat passera à la fourchette kilométrique supérieure l’année suivante et sans pénalité. Dans le cas où vous avez parcouru moins de kilomètres que prévu, les kilomètres en trop seront reversés dans une cagnotte réutilisable. Enfin, si vous roulez moins de 4000 km/an il suffira de communiquer le kilométrage du camping-car à votre assureur.